Intégration des nouvelles promotions

Si vous n’étiez pas présent-e lors de la soirée d’intégration des sup’, le 19 Septembre 2016 à Villejuif, vous n’êtes peut-être pas au courant qu’un jeu de piste avait été mis en place par notre association, ce jeu ayant pour but de permettre aux premières années de trouver un étudiant de l’EPITA susceptible de le parrainer. Les règles du jeu étaient simples, tous ceux voulant être parrains/marraines avaient rempli un formulaire au préalable, contenant trois phrases les décrivant. Lors de la soirée, une phrase était remise à chaque sup’ et leur but étant de retrouver celle ou celui se cachant derrière cette phrase. Cela permettait le dialogue inter-promotion afin d’installer un climat amical et altruiste durant l’année scolaire.

Malgré la perfection de ce jeu, il y avait un hic ! La plupart du commun des mortels n’arrivaient pas à trouver leurs parrains/marraines et pour éviter qu’ils errent pendant toute la soirée, seuls et désespérés, nous avions prévu le coup. Une voyante professionnelle réputée pour sa fiabilité et connue dans le monde entier avait fait le déplacement, afin d’utiliser ses pouvoirs mystiques et de décrire précisément aux sup’ la personne recherchée.

Je suis cette voyante et je vais vous raconter mon histoire.

intesup3

J’avoue que je n’en étais pas à mon coup d’essai et heureusement pour moi. Avant de m’attaquer à un événement de cette taille, je me suis infiltré dans la soirée d’intégration des APPING1, où l’association Synergie débutait sa campagne de [mp]arrainage. Lors de cette soirée, de nombreux APPING ont trouvés leur bonheur et j’ai pu lier leurs âmes (avec une corde) dans un parcours du combattant qu’ils ne sont pas prêts d’oublier.

Après cette petite parenthèse, je peux donc commencer mon histoire et vous raconter comment faire pour aider des âmes de sup’ à trouver la lumière divine du [mp]arrainage. L’après-midi était déjà bien entamée, la première vague de sup’ avait passé le TOEIC un peu plus tôt dans la journée et ils n’allaient pas tarder à rentrer de leur première activité. Nous étions tous prêts, les stands étaient montés, les cadeaux prêts à être distribués, lorsque les premiers arrivants firent leur apparition. Une fois les premiers papiers distribués, mes premiers clients s’avançaient vers moi d’un pas timide pour une consultation. Vénus n’étant pas alignée avec Mercure, mes chakras n’étaient pas totalement ouverts, mais soit je faisais de mon mieux pour répondre avec précision à ces simples mortel-le-s. Cependant, mes services n’étaient pas gratuits et l’argent humain n’était pas une chose qui m’intéressait. Armé de mon marqueur, je dessinais des runes, sur l’avant-bras de mes clients, que seul moi comprenait. Ils ne se doutaient pas que ces dessins me permettaient d’aspirer lentement leur âme loin de leur corps, mais soit.

intesup1

La soirée se déroulait dans une ambiance très bon enfant et des équipes furent formées pour participer à toutes sortes d'activités diverses. Je refusais, à contre cœur, de devenir chef d'équipe, étant donné que l'au-delà ne pouvait attendre. J'acceptais tout de même de me joindre à une équipe lors d'une balle au prisonnier afin de me détendre et d'attendre que les étoiles s'alignent pour la seconde vague de sup'. L'ambiance y était agréable et je peux dire que je passais un agréable moment en compagnie de mes cadet-e-s. Après ce petit moment de détente, j'entamais un petit tour des stands afin de voir à quoi étaient confrontés les nouveaux élèves de l'EPITA. Un jeu de piste dans l'école, un bus magique ainsi qu'un sentiment de bien-être qui se faisait ressentir. Dans les minutes qui suivirent ce moment, la seconde vague arrivaient et les potentiel.le.s parrains/marraines se faisaient de plus en plus nombreux dans la cour, où les flammes du barbecue venaient de démarrer. Je retrouvais un peu de mes pouvoirs, assisté de très près par les membres de Synergie, qui m’aidaient dans la formulation des indices, car notre but premier était bien sûr qu’ils trouvent des gens pour les parrainer. Nous avons donc passé le reste de la soirée à guider ces âmes en peine vers la lumière du parrainage. Cependant, malgré nos efforts, la voie de la lumière n’est jamais simple à trouver et beaucoup de sup’ sont encore sans marraine/parrain.

Pour conclure sur une note plus positive, la soirée nous aura pour le moins permis de faire la rencontre de la promotion 2021 et de créer des liens avec nos cadet-e-s. Lors de cette soirée, la bonne humeur a toujours été à son comble et nous cherchons toujours activement d’autres moyens pour trouver un-e parrain/marraine aux sup’ encore orphelin-e-s.

Merci à Christophe Pan et Ephemere pour les photographies de l'événement !

intesup2

Articles

  1. Ouverture des inscriptions aux Journées Synergiques
  2. Intégration des nouvelles promotions
  3. Barbecues d'intégration
  4. Refonte
  5. Rencontre avec Companieros